Les effets de Joaninha ont commencé à se faire ressentir à Rodrigues. L’île est passée en alerte 4 à 13h ce lundi 25 mars et des rafales atteignant des pointes de 144 km/h ont été ressenties à Montagne-du-Sable. Plaine-Corail et Pointe-Canon ont été balayées par des vents de 137 km/h, comparés aux vents de 130 km/h à Patate-Théophile et de 126 km/h à Citronelle.

A 16h, Météo Maurice a maintenu l’alerte 4 et indiqué que Joaninha était centré à 190 km au nord-nord-ouest de l’île. Le cyclone gagne en intensité et se déplace à environ 8 km/h vers le sud-est, ce qui le poussera à passe à son point le plus rapproché de Rodrigues dans la mi-journée de mardi. Soit à 30 km au nord-ouest.

Des rafales de l’ordre de 200 km/h seront alors ressenties dans l’île. A mesure que Joaninha se rapproche ce lundi, la mer sera particulière démontée, ce qui provoquera des inondations dans les régions côtières de basse altitude. La pluie sera au rendez-vous, ce qui provoquera des accumulations d’eau dans certaines régions.

Ce soir, les rafales devraient atteindre les 165 km/h aux endroits exposés. Les autorités invitent les Rodriguais à se mettre à l’abri et de débrancher tous les appareils électriques. A 14h30, 183 personnes se sont déjà dirigées vers 25 centres de refuge disséminés à travers l’île.

Le Joint Typhoon Warning Centre la marine américaine prévoit, de son coté, que les rafales près du centre de Joaninha seront de l’ordre de 235 km/h demain. Et que le cyclone va générer des vagues de 9 mètres.