Il faut se tourner vers l’avenir et ne pas commettre les erreurs du passé. Tel est le message du comité 1er février pour la commémoration du 183ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage.

Lors de la messe annuelle présidée par le Cardinal Maurice Piat, le père Alain Romaine a souligné l’importance de la création d’un musée de l’esclavage dans l’ancien hôpital militaire à Port-Louis.  Dans son homélie, ce dernier a insisté sur l’importance du « devoir de mémoire » envers la traite des esclaves.

Célébrée à l’église Saint Sacrement à Cassis, la messe du premier février à réuni la présidente et le vice-président de la République, les ministres et des députés de la majorité ainsi que des députés de l’opposition dont Danielle Selvon du MMM et Arvin Boolell du Parti travailliste.