Elles ne sont pas passées inaperçues à Moka, St-Pierre ou Quartier-Militaire. En effet, depuis ce mardi, les banderoles rouge-mauve « En avant avec PTr-MMM » ont fait leur apparition dans la circonscription no 8.

Deux des candidats qui seront alignés dans cette circonscription, Suren Dayal et Sanjeeven Permall, affichaient déjà une entente cordiale depuis plusieurs semaines sur le terrain. Le ministre de l’Intégration sociale et le membre du bureau politique mauve ont ainsi été vus ensemble en plusieurs occasions, notamment à des cérémonies religieuses, durant ces dernières semaines.

C’est Ashok Jugnauth qui devrait compléter le trio de l’alliance rouge-mauve dans la circonscription. Malgré le fait que Paul Bérenger ait régulièrement montré son irritation face aux déclarations à l’emporte-pièce de l’ancien élu du numéro 8. Celui-ci n’a, en effet, manqué aucune occasion de dire tout le bien qu’il pense de Navin Ramgoolam.

Ashok Jugnauth détient la palme de l’ancienneté dans cette circonscription. L’ancien membre du MSM, puis fondateur de l’Union nationale (UN) y a été candidat non-stop depuis les élections de 1991. Suren Dayal compte, lui, une participation de moins, n’ayant commencé à briguer les suffrages des électeurs au numéro 8 qu’en 1995.

Sanjeeven Permall n’a, quant à lui, été candidat à Moka-Quartier-Militaire qu’une fois, lors des élections générales de 2010. Il avait pointé à la cinquième place, juste derrière Ashok Jugnauth, alors en alliance avec le MMM. Toutefois, pour les prochaines élections, ce n’est pas sous la bannière de l’UN mais celle des travaillistes qu’Ashok Jugnauth devrait se porter candidat. Cela afin de se conformer au souhait émis par Navin Ramgoolam.