Follow Us On

Slider

Ce n’est pas un énième projet de centre commercial. Le 246 Edith Cavell Court se présente plutôt comme le nouveau rendez-vous du «high street shopping» à Port-Louis. Les barrières masquant le chantier de construction ont été enlevées. Place aux vieilles pierres dans la partie restaurée, à un design chic et moderne sur l’ensemble du complexe, et à une cour intérieure.

Au coût de quelque Rs 500 millions, le projet s’est développé sur trois niveaux. Il accommode une section restauration – pas de chaîne de fast-food, insiste le développeur Lavastone Properties –, des enseignes «retail» locales et internationales, un spa ainsi que des espaces bureaux. Une salle de 600 mètres carrés, installée dans le vieux bâtiment d’époque, peut accueillir des soirées de lancement, des expositions artistiques et d’autres événements.

Le 246 Edith Cavell Court entend contribuer à la redynamisation de la vie dans la capitale. Il est situé de l’autre côté de la rue du Victoria Urban Terminal qui verra le jour dans deux ans, à quelques encablures du Caudan Arts Centre et de l’aquarium qui ouvrira ses portes.

«Le groupe Lavastone souhaite contribuer à orienter la ville vers un avenir encore plus prospère à travers cette vision unique du patrimoine de Port-Louis», indique le directeur de Lavastone Properties, Nicolas Vaudin. Le groupe fait partie du consortium Victoria Station Ltd, en charge des travaux du terminal urbain.

Facebook Comments