Nous célébrons, ce 22 avril, la Journée mondiale de la Terre, qui vise à soutenir la protection de l’environnement. À cette occasion, ION News donne la parole à trois jeunes activistes environnementaux. Keyla Kauppaymuthoo, 20 ans, une représentante de l’ONG Oceanyka, affirme d’emblée que c’est une journée pour réfléchir à l’importance et à la beauté de la terre.

« Les problèmes qui découlent des dommages environnementaux n’épargnent pas Maurice. Nous faisons face à des inondations, des vagues de chaleur et des pénuries d’eau très souvent. Notre pays a été déclaré 47e pays le plus vulnérable au changement climatique », dit Keyla Kauppaymuthoo.
Krishna Pentayah, président et fondateur de l’ONG Sov Lanatir, et Esha Beehary, responsable des relations publiques de cette ONG, expliquent l’importance d’un environnement propre.

« Nous ne devrions pas seulement prendre soin de l’environnement aujourd’hui, mais tous les jours dans les petites choses que nous faisons. Aujourd’hui, c’est comme l’anniversaire de tous les mouvements environnementaux », précise Krishna Pentayah.
Le thème de la Journée de la Terre cette année est ‘Restore Our Earth’. L’accent est mis sur les processus naturels et les technologies vertes émergentes qui peuvent restaurer les écosystèmes du monde.

Facebook Comments