Les Mauriciens bloqués à l’étranger rentreront au pays aussitôt que la situation de la Covid-19 est maîtrisée. C’est le Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, qui l’a déclaré, hier, le mardi 11 mai à l’Assemblée nationale. C’est le député rouge Shakeel Mohamed qui l’avait interpellé sur ce sujet.

En raison des variants, un Notice to Airmen (Notam) veut que les passagers en provenance du Brésil, d’Afrique du Sud, de Mayotte et de La Réunion, effectuent leur quarantaine dans le pays avant de pouvoir rentrer au bercail, a expliqué Steven Obeegadoo.

Les Mauriciens ayant voyagé pour des raisons médicales à La Réunion seront exceptionnellement autorisés à retourner au pays. Ainsi, la priorité leur sera accordée. « Depuis le confinement en mars, il n’y a eu aucun vol commercial mais uniquement des vols de rapatriement organisés par le ministre des Affaires étrangères », a précisé Steven Obeegadoo.

Rappelons que le pays a déjà accueilli 17 cadres de Larsen & Toubro accompagnés de Mauriciens ayant voyagé pour des raisons médicales, de l’Inde le 28 avril dernier et hier, un autre vol de rapatriement en provenance de Paris et Londres a atterri dans l’île.

Facebook Comments