Slider

Follow Us On

Slider

Le nombre de morts liées au coronavirus de Wuhan a été revu à la hausse ce jeudi 13 février après qu’un nouveau système de décompte a été adopté par les autorités chinoises. 1 380 décès sont désormais à déplorer, avec 254 décès additionnels rien que dans la province de Hubei où la maladie a été signalée pour la première fois.

Au final, 15 000 personnes supplémentaires ont été infectées par le coronavirus, baptisé Covid-19 par Beijing. Les autorités chinoises ont également fait le ménage en démettant de leurs fonctions les principaux responsables de la province de Hubei, ce qui remet en question la gravité de l’épidémie étant donné que leurs remplaçants sont des protégés du président Xi Jinping.

Les autorités chinoises, elles, indiquent qu’une radio pulmonaire est maintenant suffisante pour diagnostiquer le coronavirus, au lieu d’un test d’acide nucléique. Officiellement, un seul mort est à déplorer hors de Chine : il s’agit d’un homme originaire de Wuhan qui est décédé aux Philippines.

Dans la province de Hubei, des mesures d’exception ont été prises pour endiguer toute propagation du coronavirus. A Shiyan, par exemple, seules les personnes engagées dans la lutte contre la maladie peuvent sortir de chez elles. Les immeubles sont bouclés et placés sous surveillance 24 heures sur 24.

Facebook Comments