Slider

Follow Us On

Slider

Ils sont une douzaine de salariés portuaires provenant de Maurice, de La Réunion, des Seychelles, de Mayotte, des Comores (Moroni) et de Madagascar (Toamasina) à suivre une formation pour renforcer les normes en matière de sécurité et de sûreté maritimes dans l’océan Indien. Ils sont réunis jusqu’au vendredi 21 juin au «training centre» de la Mauritius Ports Authority.

Le cours est dispensé par trois experts de l’Institut portuaire d’enseignement et de recherche du Havre, en France. Le lancement officiel a eu lieu ce lundi 17 juin au bâtiment de la Capitainerie, à Mer Rouge.

L’atelier est à l’initiative de l’Association des ports des îles de l’océan Indien (que préside Maurice), en partenariat avec l’Union des chambres de commerce et de l’industrie de l’océan Indien sous le parrainage de l’Agence française de développement.

Facebook Comments