Slider

Follow Us On

Slider

Paul Bérenger trouve «suspect» la saisie des 110 kilos d’héroïne le mardi 30 octobre au large du Coin de Mire. Il accuse le Prime minister’s Office (PMO) d’avoir organisé une mise en scène autour de cette opération menée conjointement par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et la National Coast Guard (NCG) et croit savoir qu’une équipe d’ION News était à bord de l’hélicoptère de la police (ce qui n’est pas le cas : Ndlr).

Intervenant lors de sa conférence de presse hebdomadaire à l’hôtel Hennessy Park, à Ebène, le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) critique également le patron de l’ADSU. Il considère que l’adjoint au commissaire de police Choolun Bhojoo n’aurait pas dû se montrer prudent en déclarant qu’il faut que la police scientifique, soit le Forensic Science Laboratory (FSL), confirme la présence de la drogue dans les colis saisis sur le hors-bord dans lequel se trouvait le trafiquant Oomar Karrimbaccus, alias Tirania, Fabrice Hemsley Jean-Pierre et Jean Michel Julbert Rosette.

 

Facebook Comments