Slider

Follow Us On

Slider

L’Université de Maurice, en collaboration avec l’University of Western Australia et le groupe hôtelier Sun Resorts, travail sur un projet depuis novembre dernier visant à recueillir les données sur l’impact de l’érosion sur la plage de Flic en Flac. Un centre de recherches marines, financé par la Tertiary Education Commission (TEC) a été inauguré en ce sens à l’hôtel La Pirogue vendredi.

Nadeem Nazurally, de l’Université de Maurice, a souligné qu’une évaluation du lagon Flic en Flac a été déjà débutée. Cette étude va nous révéler bien des choses», confie-t-il. Le Pr Baruch Rinkevich, biologiste marin de l’Institut océanographique d’Israël et spécialisé dans les coraux qui chapeaute ce projet, explique que « nous devons tous avoir la volonté de protéger nos lagons parce que ça jouera sur l’impact économique de Maurice».

 

Facebook Comments