Le projet de pêche présenté par Vishnu Lutchmeenaraidoo lorsqu’il était ministre des Finances soulevait des questions de souveraineté et de sécurité. C’est en tout cas l’avis du leader du Mouvement militant mauricien (MMM) Paul Bérenger. Face à la presse le samedi 23 mars à l’hôtel Hennessy Park, à Ebène, l’ex-leader de l’opposition juge inconcevable que Vishnu Lutchmeenaraidoo ait songé à confier un projet d’une telle envergure à une société privée chinoise.

Paul Bérenger souligne que de telles sociétés sont souvent gérées par Beijing. «C’est bien que le projet ait été abandonné», a-t-il conclu, tout en se disant favorable à celui piloté par la Mauritius Ports Authority (MPA). Seule zone d’ombre, selon l’ancien Premier ministre : le financement d’un tel chantier. Le coût total s’élève à plus de Rs 2 milliards et il dit espérer qu’une étude de faisabilité a été réalisée pour s’assurer que ce port de pêche sera rentable.

Facebook Comments