Trois jours après la levée de l’alerte cyclonique soit enlevée, Rodrigues se remet peu à peu du passage de Joaninha. Les fortes rafales de vent ont été dévastatrices. Avec des pointes enregistrées à 184 km/h. La marée de tempête, qui a causé une augmentation de 70 cm du niveau de la mer, a causé des inondations sur le littoral. Un peu plus d’un mois après le cyclone Gelena, l’agriculture et l’élevage des animaux subi les contrecoups d’une autre tempête. Retour en images.

Facebook Comments