Slider

Follow Us On

Slider

Leur frustration est palpable. A chaque épisode de fortes pluies, ces habitants de Roche-Bois doivent trouver refuge au centre communautaire de la localité car leurs maisons et leurs effets prennent l’eau. Ils étaient 51 à y avoir passé la nuit du 5 au 6 janvier 2020. Tous sont unanimes sur un point : il leur faut une solution durable, sous la forme d’un logement ailleurs, leur quartier étant vulnérable aux inondations comme hier et pendant les périodes cycloniques.

Ces Roche-boisiens doivent rentrer chez eux dans le courant de la journée de ce lundi 6. Afin de faciliter les formalités administratives notamment pour l’obtention de l’allocation inondation («flood allowance»), des policiers se sont rendus au centre communautaire ce matin. Les sinistrés n’ont ainsi pas eu à se rendre au poste.

Facebook Comments