Slider

Follow Us On

Slider

La Mauritius Revenue Authority (MRA) a interpellé ce jeudi 9 janvier deux bagagistes d’Air Mate au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (SSRIA) pour trafic de drogue. Ils sont soupçonnés de faire partie d’un réseau de trafiquants opérant entre Maurice et Madagascar après la saisie de 2,87 kilos d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 43 millions.
L’un d’eux a été coincé par la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) sans la soirée alors qu’ils tentaient de faire sortir une partie de cette drogue de l’enceinte aéroportuaire. C’est à la lumière des renseignements fournis par des sources à l’étranger que la CANS a pu récupérer la drogue un premier colis contenant 730 grammes d’héroïne dans le pantalon du premier bagagiste, Mooven Thylemay.
Deux autres paquets de 1 440 grammes ont été retrouvés dans son sac, dans son casier. Le suspect a alors a avoué qu’un quatrième colis se trouvait toujours dans la soute d’un avion de la Turkish Airlines en provenance de Madagascar. Le vol TK161 a dû être retardé pour une fouille de l’appareil, ce a permis de saisir le colis en question. Un de ses collègues qui l’aurait aidé, Vikesh Boodhoo, a été arrêté et remis à l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU)
Cette affaire intervient un an et demi après l’arrestation d’un policier du Passeport and Immigration Office (PIO) dans des circonstances similaires. L’agent Moonsamy Govind Basana-Reddi avait été pris le lundi 12 juin 2017 avec Rs 18,9 millions d’héroïne déposée la veille au soir par un passeur malgache dans les toilettes publiques du SSRIA.
L’Adsu venait alors d’obtenir des renseignements précis qu’une mule allait débarquer de la Grande île du vol MK 289. Les enquêteurs avaient alors repéré Moonsamy Govind Basana-Reddi qui avait quitté son poste à trois reprises en l’espace de dix minutes pour se rendre aux toilettes où Andry Andiamalala Ramahaimandimny s’y trouvait.
Deux colis de drogue avaient finalement été découverts dans le «mess» des agents du PIO. Un motard pilotant un engin d’à peu près 1 000 cc s’est amené sur le parking de l’aéroport le même soir pour la livraison. Un véhicule qui lui filait le train a été embouti par un SUV, rendant caduque l’opération qui a quand même mené à l’arrestation d’un spécialiste de pains kebabs sur la base des aveux de Moonsamy Govind Basana-Reddi.
En mai 2013, la MRA avait fait capoter une enquête sur la découverte de six kilos d’héroïne évalués à Rs 60 millions dans une poubelle du vol MK 289 en provenance de Madagascar par un agent d’entretien. La douane a tout bonnement tout enlevé au lieu de mettre en place un plan de surveillance visant à coincer ceux chargés de l’enlever de l’appareil.
En mars 2006, Rs 20 millions de drogue avait été découvert sous le siège d’un appareil venant du Kenya, via Madagascar. Deux habitants de la Plaine-Verte, à savoir le récidiviste notoire Siddick Islam, alias Nerf, et Farhad Elias Hajee Sheriff, avaient alors été appréhendés. Trois mois plus tard, l’Adsu avait intercepté deux employés de l’aéroport, Michel Gugan, agent d’entretien, et Vishal Lochun, salarié de Plaisance Catering, alors qui tentaient de faire sortir Rs 10 millions d’héroïne laissé sous le siège d’un appareil en provenance de Mumbai par l’Indien Mohamed Sohail Abdul Hamid Hamdani.
En décembre 2010, le jeune frère Vishal Lochun, Vikram, est tombé dans les filets de l’Adsu alors qu’il était en possession de Rs 4 millions d’héroïne à l’Orchard Tower, à Quatre-Bornes.

Facebook Comments