Slider

Follow Us On

Slider

«Aret badine do!» C’est en ces termes que le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) réagit à la divulgation du patrimoine des élus de la majorité par l’Independent Commission against Corruption (ICAC), le mercredi 15 janvier. Notamment quant au fait que le Speaker de l’Assemblée nationale, Sooroojdev Phokeer, ne possède rien en son nom.

Répondant aux journalistes à l’issue de sa conférence de presse de ce samedi 18 janvier, l’ancien Premier ministre se dit convaincu que bon nombre d’élus ont intentionnellement dissimulé leurs biens. «Mo sir ena enn pake kasiet ladan», a poursuivi Paul Bérenger tout en réitérant son manque de confiance en la Commission anticorruption.

Parmi les thèmes abordés lors de sa conférence de presse, le leader des mauves a confirmé qu’il y a eu consensus au sein de l’opposition pour boycotter le discours programme du gouvernement, prévu le vendredi 24 janvier prochain. Il rappelle que l’opposition a des doutes sur les résultats des élections générales de novembre dernier. Elle sera cependant bel et bien présente aux débats.

Bérenger n’a pas manqué de faire une sortie virulente contre le Premier ministre Pravind Jugnauth. Qu’il ait choisi de passer dix jours dans la capitale britannique est ridicule, affirme le leader du MMM. Tout comme le fait que le service de communication du chef du gouvernement ait trouvé utile de diffuser la photo de sa rencontre avec l’avocat de l’Etat sur le dossier Chagos en faisant croire que c’est un moment de grande solennité.

Facebook Comments