Slider

Follow Us On

Slider

Quelle partie de la déclaration des avoirs des membres de l’Assemblée nationale peut-elle être rendue publique ? Paul Bérenger estime que l’Independent Commission against Corruption a «créé le doute» à ce sujet.

La nouvelle «Declaration of Assets Act», votée récemment, est entrée en vigueur le 1er juin. Ses dispositions sont «claires» quant aux informations qui peuvent être divulguées au public, rappelle le leader du Mouvement militant mauricien (MMM).

La Commission anticorruption l’a précisé également dans sa newsletter dédiée à cette loi et circulée le vendredi 7 juin. L’organisme a mis sur pied une unité qui sera chargée de collecter et d’éplucher les déclarations d’avoirs.

Revenant sur l’affaire Betamax le samedi 8 juin, le chef des mauves a fustigé le «vilain spectacle» auquel se livrent le Parti travailliste et le Mouvement socialiste mauricien sur le dossier Betamax alors que les deux formations politiques sont «coupables». Le parti soleil en particulier fait preuve d’une «hypocrisie dégoûtante», soutient Paul Bérenger, après avoir défendu bec et ongles le contrat «en béton» alloué par la State Trading Corporation pour l’affrètement de produits pétroliers et dénoncé par la Cour suprême.

En ce qui concerne le cas de Jenny Adebiro, qui a démissionné de la présidence de l’aile féminine du MMM, le leader du parti indique que le bureau politique lui a accordé un ticket aux prochaines élections générales.

Facebook Comments