Slider

Follow Us On

Slider

Il faut jouer la carte de la prudence. Le Royaume-Uni a été un partenaire économique indéfectible de Maurice et il ne faut rien tenter qui pourrait déboucher sur des représailles. L’intention de Port-Louis de réclamer l’expulsion du Royaume de la Commission thonière de l’océan Indien en est un exemple, selon le leader de l’opposition qui commentait la victoire de Maurice devant les Nations unies quant à sa souveraineté sur les Chagos. 
Lors de la conférence de presse hebdomadaire du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) ce samedi 25 mai, à Port-Louis, Xavier Duval explique qu’il faut continuer à traiter le Royaume-Uni avec «beaucoup de diplomatie». «C’est un grand pays qui nous a soutenu pendant longtemps. Il faut éviter tout effet ricochet sur les Etats Unis», fait-il valoir.

Facebook Comments