Follow Us On

Slider

Des membres de l’Asosiasyon Peser Profesionel e Artizanal ont manifesté leur mécontentement devant les locaux du ministère de la Pêche, à Port-Louis, le lundi 1er juillet. Ils déplorent l’inaction du ministre Prem Koonjoo et celui du gouvernement mai, plus encore, le manque de considération à leur égard alors que leurs conditions de travail se dégradent.

Pancartes en main, ils étaient près d’une centaine devant le bâtiment LIC. Ils dénoncent le pillage des lagons par les étrangers et les Rs 55 d’allocation en cas de mauvais temps. Mais aussi la somme allouée lorsqu’ils prennent leur retraite. «Ils ont passé plus de 40 ans en mer pour certains. Les Rs 75 000 de compensation qu’on tente de leur imposer n’est pas suffisant», soutient leur représentant Atma Shanto.

Une pétition réunissant 250 signatures a été déposée au bureau du Premier ministre. Elle souligne les revendications suivantes : la prise en compte des effets du changement climatique, stopper la pêche illégale dans la zone économique exclusive de Maurice, la révision des permis de pêche accordés à des navires étrangers, le développement du port, le manque de surveillance la nuit, la pollution en mer et la construction des hôtels près des plages.

«Si rien n’est fait dans les semaines à venir, l’association prévoit d’autres manifestations», prévient Atma Shanto. Notamment devant l’Assemblée nationale.

Facebook Comments