Lors d’une déclaration à l’Assemblée nationale ce mardi 15 décembre, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a tenu à mettre les points sur les i. Bien qu’admettant que la dotation budgétaire accordée à l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) a été revue à la baisse pour l’année financière 2020-2021, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, maintient que c’est lors du mandat du Mouvement socialiste militant (MSM) après les élections générales de 2014 que cette unité de la police a eu droit à davantage de soutien financier. La dotation budgétaire accordée à l’ADSU pour l’année financière 2020/2021 est en effet passée de Rs 287 millions à Rs 253 millions cela en raison de la situation économique qui a été largement affectée par la pandémie de Covid-19.
Le chef du gouvernement a fait ressortir que le ministre des Finances avait lancé un appel pour que les différents ministères baissent leurs dépenses de 10 %. « Il n’y a de ce fait rien d’anormal », a fait ressortir Pravind Jugnauth. Ce dernier a ainsi affirmé que le budget accordé à l’ADSU en 2007 était de Rs 103 millions. Il était de Rs 148,5 millions en 2010. Le Premier ministre a, toutefois, rappelé qu’à partir de 2014, le budget est passé à Rs 198,2 millions. Puis en 2016, le budget de l’ADSU est passé à 215,5 millions. Pour l’année financière de 2017, le budget a grimpé jusqu’à Rs 240 millions puis à hauteur de Rs 260 millions l’année suivante. Par ailleurs, une somme de Rs 42,8 millions et une autre de Rs 17,3 millions ont été accordées à l’ADSU depuis 2018 pour l’acquisition d’équipements.

Facebook Comments