«A l’Open University, on attend un communiqué de la part du ministère de l’Education pour enclencher les procédures en ce qui concerne l’université gratuite», affirme Kaviraj Sukon, le directeur général de l’institution. Il avance qu’entre-temps, les étudiants devront passer à la caisse.

Une fois que le gouvernement attribuera l’argent à l’université, les étudiants seront remboursés, explique-t-il. Il dit également accueillir favorablement l’annonce du Premier ministre.

Facebook Comments