Ritesh Gurroby n’est pas inconnu des services de police. En octobre 2018, Il avait été impliqué dans une dispute concernant un prêt d’argent. L’ADSU avait déjà des soupçons sur une transaction illicite de trafic de drogue. Il avait alors fait des allégations de brutalité policière à l’encontre de certains officiers, affaire qui est toujours en cours d’investigation selon nos derniers renseignements.

En février dernier, il était impliqué dans une autre perquisition de l’ADSU que le DCP Choolun Bhojoo avait encore une fois chapeautée. Lors de la perquisition d’une maison à Congomah, un coffre appartenant à un certain N. Gurroby, agé de 34 ans avait été découvert. Il serait un proche de Ritesh Gurroby. Tous deux directeurs d’une société de pêche, B. & S. Fishing Co. Ltd.

Plus de Rs 12 millions ainsi que des pierres précieuses avaient été découvertes et saisies. N. Gurroby avait alors expliqué que c’était la recette de sa société de pêche qu’il n’avait pas déclarée pour ne pas payer de taxe. Suite à cela, la maison de Ritesh Gurroby avait été perquisitionnée et une somme de plus de Rs 400 000 et des devises étrangères évaluées à plus de Rs 440 000 avaient été saisies. Trois personnes avaient été arrêtées dans cette affaire.

L’ADSU avait donc cette compagnie de pêche dans le collimateur depuis un certain temps déjà. L’ADSU avait donc cette compagnie de pêche dans le collimateur depuis un certain temps déjà. Selon nos sources, il y aura d’autres arrestations à mesure que se poursuit l’interrogatoire de Ritesh Gurroby. Ce dernier a comparu en cour de Mapou aujourd’hui sous une charge de trafic de drogue avec des circonstances aggravantes et a été reconduit en cellule policière. Un vigile, Siwdanand Rawah a aussi été arrêté dans cette affaire. Son implication pour l’heure est encore floue.

Facebook Comments