La liste des incidents Boeing ne cesse d’accroître. Un Boeing 737 Max 8 de la compagnie Korean Air, qui partait pour Taichung (Taïwan) a brutalement chuté samedi 22 juin de 26 900 pieds, soit plus de 8 200 mètres, en l’espace de quinze minutes. La compagnie aérienne sud-coréenne a annoncé, ce mardi 25 juin, enquêter sur cet incident.

Cette descente brutale a été décidée par les pilotes suite à une panne dans le système de pressurisation signalée 50 minutes après le décollage de ce vol au départ de Séoul-Incheon. Ce système, contrôlant la température et le taux d’oxygène, a contraint les voyageurs à porter des masques à oxygène pour pouvoir respirer.

Sur les 125 personnes à bord, 17 ont été blessées et quelques-uns ont été emmenés à l’hôpital. Certains souffraient d’hyperventilation liée au stress, tandis que d’autres saignaient du nez ou avaient des douleurs aux oreilles, rapporte le quotidien The Strait Times, basé à Singapour. Personne n’a subi de lésions graves, tient à rassurer la compagnie aérienne.

Celle-ci a d’ailleurs indiqué enquêter sur cet incident qui a contraint l’appareil à revenir se poser d’urgence l’aéroport de Séoul-Incheon. « Nous coopérons pleinement avec les autorités compétentes pour faire la lumière sur les circonstances de l’incident », a ajouté la compagnie, qui présente ses « excuses à toutes les personnes concernées ».

Des phénomènes des de plus en plus récurrents
Boeing multiplie depuis plusieurs mois les problèmes de production et de contrôle de qualité sur plusieurs modèles de ses avions commerciaux. En janvier, la porte-bouchon d’un 737 MAX 9 d’Alaska Airlines s’était notamment détachée en plein vol, contraignant l’appareil à un atterrissage d’urgence.

La semaine passée, Dave Calhoun, le PDG de Boeing, avait reconnu lors d’une audition devant le Sénat américain la « gravité » de la situation dans ce domaine.

Le ministère américain de la Justice a prévenu mi-mai d’un risque de poursuites pénales contre l’avionneur pour non-respect d’un accord conclu en janvier 2021 après les crashs en 2018 et 2019 de deux 737 MAX 8, qui avaient fait 346 morts au total.

Source : Huffingtonpost/France

Facebook Comments