La chef d’équipe d’une usine basée à Vacoas a consigné une déposition au poste de police de Curepipe, hier, lundi 25 octobre. Cette dernière a expliqué que six de ses collègues de nationalité malgache ont disparu de leur dortoir qui se trouve à Curepipe. Ces Malgaches sont âgés de 32 à 45 ans. Une enquête a été initiée et la police est activement à leur recherche.

Par ailleurs, selon des recoupements auprès du Passport and Immigration Office (PIO), ces disparitions sont monnaie courante. On dénombre plus de 2 500 travailleurs étrangers qui ont délaissé leur boulot et qui vivent dans l’illégalité actuellement. Selon ces sources, la situation sanitaire due à la Covid n’a pas permis aux officiers du PIO de faire leur travail correctement, c’est-à-dire interpeler et déporter ces travailleurs illégaux. Des opérations auront bientôt lieu pour retrouver ces personnes et les interpeler.

Facebook Comments