L’association Raise Brave Girls (RBG) a organisé hier, samedi 16 avril, un forum sur « Gender Budgeting » à Voila Bagatelle dans le cadre du budget 2022-2023. « L’objectif est de mettre en avant la nécessité de la distribution égale des ressources entre les hommes et les femmes ». C’est ce que propose Prisheela Mottee, présidente de la RBG.
Présente lors de ce forum en tant que panéliste, Deena Bhoyroo, avocate, avance que les besoins des femmes sont très diffèrent de ceux des hommes, en ce qui concerne la grossesse et la menstruation. « C’est primordial qu’on ait une loi qui prend en considération le gender budgeting à Maurice » avance-t-elle.
Pour l’Économiste, Dr.Takesh Luckhoo, l’obligation légale, le leadership politique, l’alignement avec les objectifs du développement durable et l’éducation des parties prenantes sont les nécessités pour implémenter le gender budgeting.

La parlementaire Dorine Chuckowry, Sister Gaitree, la présidente de Brahma Kumaris Mauritius et Ayushi Gooroochurn (Chef Yu- Best Chef 2021-2022 Mauritius) étaient également présentes lors de ce forum.

Facebook Comments