Vivo Energy Mauritius, détentrice de la franchise Shell, inscrit désormais la protection de la planète au cœur de sa stratégie de développement durable. Une activité de ramassage de déchets à Les Salines, Port-Louis, a marqué le coup d’envoi de ce nouvel engagement dans le cadre de la Journée mondiale de l’océan. Une trentaine de collaborateurs, partenaires et clients commerciaux s’y sont bénévolement mobilisés. Résultat de l’opération : 500 kilos de déchets ont été collectés.

La mission confiée aux équipes de Vivo Energy Mauritius, en collaboration avec CEAL Ltd, l‘ONG Reef Conservation et la National Coast Guard, était de collecter un maximum de déchets à Les Salines, lieu situé à proximité d’un dépôt de Vivo Energy Mauritius. L’exercice s’est avéré concluant avec 500 kilos de détritus, dont un peu plus de 200 recyclables, collectés en quelques heures seulement.

« Sensibiliser et impliquer ainsi nos équipes comportent un double enjeu de team building et de protection de l’environnement. Ces parcours écologiques autour du lieu de travail sont un moyen pour nous de raffermir nos valeurs partagées autour de la protection de la planète », explique Belinda Teeroovengadum, Communications Manager de Vivo Energy Mauritius.

Vivo Energy Mauritius intègre désormais la protection de la planète au cœur de ses initiatives de bienfaisance communautaire. Cette démarche est d’autant plus pertinente qu’elle touche plusieurs enjeux dont la transition énergétique, l’énergie propre, l’efficience systémique et la valorisation des déchets. L’entreprise a institué un comité CSR, comprenant une dizaine de collaborateurs, pour matérialiser cette nouvelle vision en matière développement durable.

Vivo Energy Mauritius est guidée par une politique claire et précise en ce qu’il s’agit du développement durable, et joue pleinement son rôle dans le respect des engagements en matière de politique environnementale, tout en répondant à la croissance économique du pays. Les efforts déployés par Vivo Energy Mauritius pour la protection de la planète viennent répondre directement à quatre des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations unies, nommément « Eau propre et assainissement », « Consommation et production responsable », « Mesures relatives à la lutte contre les changement climatiques » et « Vie terrestre ».

Facebook Comments