Les mesures annoncées dans le Budget 2023-2024 pour améliorer la facilité de faire des affaires, revoir l’attractivité des produits de services financiers et éliminer les barrières pour les investisseurs, en vue d’assurer que Maurice reste un Centre financier international sérieux, ont été les principaux points forts du discours du Premier ministre, Pravind Jugnauth, le 21 août, à l’InterContinental Mauritius Resort à Balaclava. Ce dernier a participé au lancement d’AFEXtree, la plateforme de levée de fonds d’AFRINEX Limited, ainsi qu’à la ‘Listing Ceremony on AFRINEX Securities List of USD 500 millions sustainable Bond due 2034 of Earthnest and of USD 1,5 billion Bond due 2034 of Xpertnest’. AFRINEX est une bourse panafricaine, lancée le 25 octobre 2021.

Pravind Jugnauth a souligné que le Centre financier mauricien avait connu des attentes croissantes en termes de nombre d’acteurs, d’offres de produits et de volume d’activités, à tel point que le secteur des services financiers est actuellement le deuxième contributeur le plus important au produit intérieur brut du pays. Il a également énuméré les initiatives récentes prises par le gouvernement dans le cadre du budget pour renforcer le secteur. Il s’agit notamment de l’augmentation de 80 % à 95 % de l’exonération partielle accordée pour les intérêts perçus par les organismes de placement collectif ou les fonds à capital fixe établis à Maurice, ce qui conduit à un impôt effectif sur les revenus d’intérêts de 0,75 % au lieu de 3 % et des amendements à la loi sur les valeurs mobilières pour améliorer l’attractivité de Maurice, entre autres.

Facebook Comments