Le directeur des Poursuites publiques (DPP) a lancé une action en justice contre Bruneau Laurette hier, 2 avril, en cour intermédiaire. Rappelons que lors de son arrestation, le 4 novembre 2022, la police avait trouvé en sa possession un téléphone satellite lié au réseau GMPCS, une batterie et un adaptateur USB.

Bruno Laurette fait face à deux charges formelles, celle de « possession of phone that may be connected to GMPCS system » et celle de « failing to make an application for an appropriate licence no later than 30 days after commencement of section 45B of Information and Communication Technologies Act ».

Facebook Comments