Le député et leader du MMM, Paul Bérenger, a rappelé que son parti a toujours été favorable à une telle loi. Il est intervenu sur le projet de loi sur le financement des partis politiques au Parlement, mardi 2 juillet. Il est nécessaire d’avoir « une bonne loi, une loi digne de ce nom », a-t-il dit.

En avril 2016, a rappelé Paul Bérenger, un rapport d’un Cabinet Committee sur la réforme électorale et le financement des partis politiques présidé par Xavier-Luc Duval alors vice-Premier ministre, avait été approuvé par le Conseil des ministres et envoyé au State Law Office pour la rédaction d’un projet de loi. Or, ce projet de loi n’est arrivé au Parlement que trois ans et demi plus tard, à la veille des élections générales de 2019, avec des différences fondamentales par rapport à ce que le Cabinet Committee avait initialement proposé, a-t-il déploré.

Paul Bérenger a également souligné que l’opposition avait rejeté cet amendement à l’époque. Le projet revient au Parlement en juillet 2024, à la veille des élections une nouvelle fois, avec une attitude de « take it or leave it », a-t-il précisé. Le leader des mauves a souligné que le gouvernement n’a pas la majorité des trois quarts requise pour amender la Constitution et que l’opposition ne votera pas cette loi.

Facebook Comments