Malgré le passage de Gelena, le mois de février 2019 a été moins arrosé que prévu. Le taux de pluviométrie n’était qu’à 68% de la normale saisonnière, indique le bulletin mensuel de Météo Maurice. Une situation qui ne devrait pas s’améliorer, les prévisions indiquant des pluies en dessous de la moyenne pour les mois d’avril et mai.

Le mois de février a été marqué par 14 jours et 232 mm de précipitations ainsi que le passage de deux cyclones, Funani et Gelena, à proximité de l’île.

Le rapport indique un déficit de pluie de 295 mm dans la région de Bois-Chéri.

On le sait : la chaleur se fait particulièrement depuis le début de l’été. Le mois de février n’y fait pas exception : c’est le 9février le plus chaud depuis 1971. Avec des températures au-dessus de la moyenne saisonnière surtout au Nord et à l’Est. Il en a été ainsi à Mon Désert Alma durant 18 jours, tandis qu’à Bois-Chéri, le mercure a affiché 5°C de plus que la moyenne.

A Port-Louis, où l’indicateur de température des véhicules a parfois frôlé les 40°C, la température la plus élevée à l’ombre était 35,1°C. La chaleur persistera avec des pics au-dessus de la moyenne jusqu’en mai à cause d’un fort taux d’humidité et des températures de la surface de la mer plus élevées que la normale.

Facebook Comments