Slider

Follow Us On

Slider


Le pays compte actuellement des réserves pouvant couvrir l’équivalent de 12 mois d’importations. La crise du Covid-19 aura pour effet d’épuiser un mois de réserves. C’est ce qu’a expliqué Renganaden Padachy en réponse à la Private Notice Question d’Arvin Boolell, ce 15 mai. Le ministre des Finances s’est néanmoins félicité d’un niveau de réserves «jamais atteint» auparavant et supérieur à ce que préconisent les bailleurs de fonds internationaux.

Le ton est à nouveau monté entre les deux hommes, lors de la séance parlementaire de ce vendredi. Arvin Boolell estimant que le ministre de Finances est un «désastre» notamment quand il explique qu’il se pourrait que Maurice ne soit pas catégorisé comme juridiction à «haut risque» par l’Union européenne à partir d’octobre. «Je suis outré de voir ce genre de réaction», a protesté Padayachy. En demandant à l’opposition d’aider à trouver des solutions au lieu de le critiquer.

Facebook Comments