L’enquête autour de l’opération menée par le CGS Barracuda au large d’Agalega avance à grands pas. En début d’après-midi, les enquêteurs ont fouillé minutieusement le bateau de pêche qui se trouve actuellement à Port-Louis. Les neuf personnes à bord sont tous des Iraniens et lors de la fouille, un téléphone satellitaire et du matériel de communication maritime très sophistiqué ont été trouvés. Tout laisse croire que le bateau iranien faisait de la contrebande dans les eaux mauriciennes. L’enquête se poursuit.

Facebook Comments