Le représentant de l’OMS pour l’océan Indien, le Dr Laurent Musango, rappelle qu’il est indispensable d’appliquer les gestes barrières surtout en cette période de fêtes. « L’utilisation de masques bien ajustés, l’éloignement physique, la ventilation des espaces intérieurs, l’évitement des foules, en particulier pendant les périodes de fêtes, et l’hygiène des mains restent essentiels pour réduire la transmission du SRAS-CoV-2 avec l’émergence de la variante Omicron. »

Dr Laurent Musango appelle à une surveillance renforcée avec des tests rapides et conseille un ‘contact tracing’ plus strict des cas suspectés d’être infectés par une variante préoccupante (COV) pour interrompre les chaînes de transmission. Les efforts visant à accélérer le plus rapidement possible la couverture vaccinale contre la Covid-19 dans les populations à risque doivent se poursuivre.

« Il faut améliorer la surveillance, notamment en augmentant les tests et les efforts de séquençage pour mieux comprendre les variantes circulantes du SRAS-CoV-2, y compris Omicron. Lorsque la capacité existe, effectuer des enquêtes sur le terrain telles que des études de transmission dans les ménages, des premières études de cas, un suivi des contacts et des évaluations en laboratoire peut améliorer la compréhension des caractéristiques d’Omicron », a-t-il déclaré.

Facebook Comments