Les résultats du School Certificate (SC) sont connus depuis le 13 août dernier, avec 13 089 candidats qui ont réussi leurs examens sur les 15 000 qui y ont concouru , soit une amélioration de 15 % par rapport à l’année précédente. Cependant, ceux n’ayant pas obtenu le minimum de 5 ‘Credits’ ne pourront pas continuer leurs études en Grade 12 (Lower Six). Quelles sont les perspectives d’avenir pour ces jeunes ? Harrish Reedoy, le président de l’United Deputy Rectors and Rectors Union, confie que l’aventure ne s’arrête pas là pour autant. D’une part, « si l’élève a pris part aux examens du SC pour la première fois, il peut refaire son SC pour améliorer ses résultats », explique Harrish Reedoy. D’autre part, si c’est une deuxième tentative, il y a d’autres alternatives. « Il peut continuer son parcours dans les MITD, dans les ‘private universities’ et à la Polytechnics Mauritius qui tous prennent des élèves de 16 ans et plus », précise-t-il tout en citant des cours tels que l’ingénierie, la mécanique, la télécommunication et l’électronique.

En effet, plusieurs cours sont dispensés à ceux ayant obtenu moins de 5 ‘Credits’ dans les centres du Mauritius Institute of Training and Development (MITD). Par ailleurs, Polytechnics Mauritius avec bientôt 5 campus dont un à Rodrigues, connaît un réel succès auprès des jeunes avec plus de 2 300 étudiants. Les différents campus accepteront pas moins de 600 nouveaux bientôt, avait déclaré Yamal Matabudul, son CEO. Il y a également le Vocational Training Institute qui offre la possibilité aux élèves de poursuivre des cours professionnels dans des domaines aussi divers que l’automobile, l’hospitalité et la loi, entre autres. « L’étudiant peut commencer par un ‘certificate’, puis un ‘diploma’, un ‘higher national diploma’ et par la suite, grâce à son expérience, il pourra également préparer un ‘degree’ », souligne Harrish Reedoy.

Facebook Comments