L’extension du métro de la gare de Rose-Hill à celle de Quatre-Bornes a reçu l’approbation de nombreux habitants de Quatre-Bornes et des commerçants. Toutefois, pour les chauffeurs et les receveurs des bus, les sentiments sont partagés. Avec la construction de la station de métro à Quatre-Bornes, la gare qui s’y trouvait auparavant a presque disparu. À présent, seulement quelques bus peuvent y stationner. Les chauffeurs et les receveurs sont, d’une part, soulagés car le métro règle le problème d’embouteillages mais, d’autre part, insatisfaits par le manque de place de stationnement pour leurs bus.

Dev Juglall, un receveur, explique que le métro bénéficie majoritairement aux chauffeurs qui se dirigent vers le centre-ville. « Ena mwin pasaze ki pran bis, dit-il, sa evit ki bis tro ranpli. » Toutefois, il déplore un manque de place fixe pour se garer. « Ti pou bon si ti ena enn plas permanan pou ki pasaze kone kot bizin pran bis », déclare-t-il. Une situation qui pourrait provoquer des accidents, précise-t-il.

Facebook Comments