Lors de la Mess annuelle à l’occasion de la fête du travail, le Cardinal Maurice Piat a souligné l’aspect des augmentations des prix des produits essentiels. Cette messe a été tenue à l’église Sainte-Hélène à Curepipe ce dimanche 1er mai. Le Cardinal a avancé qu’il y a un cri d’angoisse et de souffrance dans le pays suite aux augmentations des prix, en particulier les produits alimentaires. « Enn sok a bann pli pov dan sosiete » a indiqué le Cardinal Maurice Piat.

Le Cardinal a également mis en avant que les personnes ont tendance à crier ou même à choisir la violence. Toutefois, il condamne les actes violents. De ce fait, le Cardinal encourage le partage et la solidarité de chacun pour aider le peuple Mauricien afin de pouvoir faire face à la situation actuelle du pays. De plus, il a aussi avancé que l’adoption de l’esprit d’entreprise pourra aussi bien aider les Mauriciens pour se soulager et a cité une phrase de feu Cardinal Jean Margéot, « Boukou ti dimounn dan boukou ti landrwa kapav fer boukou ti kiksoz ».

Facebook Comments