Après avoir demandé des informations sur la plainte déposée en cour, VERDE a hier, le 21 décembre, soumis ses réponses à la Mauritius Commercial Bank Ltd (MCB). En effet, suite à la plainte déposée en cour par VERDE, société de veille économique et de Corporate Finance, la MCB avait fait une requête pour une extension. Cette plainte, rappelons-le, concerne une allégation de rupture abusive de négociations. La société VERDE a, en effet, logé une plainte contre la MCB plus spécifiquement par rapport à la plateforme Punch que la banque a lancée il y a quelques mois, et à l’égard de laquelle VERDE affirme avoir été injustement traitée.

« Nous avons déjà soumis les réponses sur le sujet à la MCB et l’affaire sera entendue le 5 janvier prochain. La MCB devra soumettre sa défense et par la suite nous verrons les derniers développements », a déclaré Me Kaviraj Bokhoree, avoué.

Le litige porte sur Scale Up, un concept développé par VERDE, et qui aurait été utilisé comme base par la MCB au cours des trois dernières années dans le cadre des négociations d’un partenariat entre les deux parties. La MCB a finalement procédé en solo, sur la plateforme punch.mu, qui a pour objectif de venir en aide aux PME à travers le ‘networking’, entre autres.

VERDE dénonce « la mauvaise foi de la MCB lors des négociations qui non seulement ont été longues et ardues », mais qui, finalement, n’ont pas abouti car « la banque a usé de sa position de force pour rompre les négociations de manière unilatérale ».

Facebook Comments