Dans son rapport Government AI Readiness Index 2020, Oxford Insights classe l’île Maurice première nation d’Afrique subsaharienne (sur 41 pays) en matière d’intelligence artificielle. Sur le plan mondial, elle occupe la 45e place (sur un total de 172 pays). La première raison citée par les auteurs de ce classement est que Maurice est à ce jour le seul pays de la région à avoir publié une stratégie d’IA.

Ladite stratégie (datant de 2018) met notamment l’accent sur comment l’IA peut soutenir l’économie océanique, qui représente plus de 10 % du PIB mauricien. L’Etat veut ainsi investir dans l’Internet maritime des objets, mais aussi la biotechnologie bleue, le développement de ports intelligents et d’autres domaines de ce genre. En outre, Maurice veut se servir de l’IA pour transformer les services publics.

« L’approche mauricienne de l’IA est fantastique […] Ils ont une stratégie claire quant à ce qu’ils veulent réaliser. Ils associent également le secteur privé et le monde universitaire à leurs efforts. Ils ont un conseil où siègent tous ces secteurs. Ils investissent dans les compétences et réfléchissent à la manière dont elles peuvent être transférées dans l’industrie. C’est incroyable et c’est le livre de jeu parfait », a déclaré Richard Stirling, PDG d’Oxford Insights.

Il faut noter que ces plans loués un peu partout dans le monde sont soutenus par une autre stratégie, celle dénommée Digital Mauritius 2030, qui vise à renforcer la position du pays en tant que leader régional en matière de TIC. Cette dernière se concentre sur le gouvernement numérique, la cybersécurité et la protection des données, autant de domaines favorables au développement de l’IA.

Aujourd’hui, Maurice est un des meilleurs hubs de start-up en Afrique et, pour l’île, l’avenir est plein de promesses. En raison des progrès réalisés en peu de temps, elle a accueilli en septembre 2020 le World AI Show. Ce grand événement a vu la participation et l’intervention de plusieurs personnalités du monde des technologies et en provenance de plusieurs pays du monde.

Source : agence ecofin

Facebook Comments