Première grosse soirée de Ligue des Champions cette semaine, avec plusieurs belles affiches, mardi soir, dans le cadre de la 3e journée de la compétition. Le RC Lens a accroché le point du nul contre le PSV Eindhoven (1-1) sur la pelouse du Stade Bollaert, mais il y avait également cinq autres rencontres programmées sur les prés européens.

Le spectacle ne s’est pas fait attendre, mardi soir, puisqu’à la pause, il n’y avait qu’un seul but inscrit sur les cinq matchs. L’ouverture du score de Rodrygo pour le Real Madrid a été la seule réalisation inscrite dans les premiers actes. En Allemagne, l’Union Berlin a chuté à domicile contre le club italien du Napoli (0-1) grâce à une réalisation signée Giacomo Raspadori (65e) sur une passe de Khvicha Kvaratskhelia.

A Ramón Sánchez Pizjuán, Arsenal se dressait contre le Séville FC, qui vient d’empocher un solide nul face au Real Madrid en Liga, et a assuré l’essentiel (1-2). Malgré une bonne domination des Gunners, les joueurs de Mikel Arteta ont mis du temps à ouvrir le score. Il a fallu attendre le temps additionnel de la première période pour voir les filets enfin trembler. Sur une contre-attaque, Arsenal a marqué grâce à l’attaquant brésilien, Gabriel Martinelli (45e+4) qui a permis aux Londoniens de mener. En seconde période, Gabriel Jesus a doublé la mise (53e) pour sécuriser le succès des Gunners (0-2). Les Rojiblancos ont réduit la mise avec un joli but de Nemanja Gudelj (58e).

Les Merengues rassurent, les Red Devils espèrent
Le Real Madrid se déplaçait au Portugal pour affronter Braga, sur la pelouse de l’Estádio Municipal, dans le groupe C. Rapidement l’attaquant brésilien Rodrygo a ouvert le score (16e) pour les visiteurs espagnols. Par la suite, c’est Jude Bellingham, encore lui, qui est venu asseoir la domination des Merengues avec une deuxième réalisation (61e). En seconde période, l’attaquant espagnol, Álvaro Djaló a réussi à réduire le tableau d’affichage avec une solide finition (63e). Pas de quoi effrayer le Real qui repart avec les trois points (1-2).

Dans l’antre de l’Estádio da Luz, la Real Sociedad a surpris le Benfica en deuxième mi-temps en ouvrant le score dans le sillage de Brais Méndez (63e). Une réalisation amplement méritée pour les Txuri-urdinak qui dominaient les débats, profitant d’un réel manque d’efficacité, ne cadrant aucune frappe jusqu’à l’heure de jeu dépassée. Les Portugais ont eu beau essayer de pousser pour accrocher quelques miettes de la rencontre mais sans sourciller, les Espagnols ont verrouillé un précieux succès européen (0-1) sur le minimum syndical.

En proie à une crise importante, Manchester United se donne enfin de l’air avec un succès qui fait amplement du bien, dans cette rencontre du groupe A contre Copenhague à Old Trafford. C’est la persona non grata, Harry Maguire qui a endossé le costume de sauveur en ce mardi soir avec un but dans le dernier quart d’heure (72e). Avec ces trois points, les Red Devils empochent leurs premières unités cette saison en Ligue des Champions et peuvent encore espérer sauver leur campagne européenne. Les joueurs d’Erik ten Hag n’ont, cette fois-ci, pas craqué et ont su maintenir leur avance (1-0) malgré un pénalty raté par Copenhague en toute dernière seconde avec un arrêt décisif d’Andre Onana devant Jordan Larsson (90e+7).

Source : Foot Mercato

Facebook Comments