C’est l’une des plus mythiques affiches du football européen entre deux monstres historiques du ballon rond. D’un côté, le Real Madrid et ses 14 trophées en Ligue des Champions. De l’autre, le Bayern Munich et ses 6 coupes aux grandes oreilles. La Casa Blanca royale contre l’ogre terrifiant de Bavière. Tous les ingrédients seront réunis mardi soir, sur la pelouse de l’Allianz Arena de Munich, pour le match aller de la demi-finale de la Ligue des Champions. A la veille de ce choc, Thomas Tuchel et Joshua Kimmich se sont arrêtés en conférence de presse pour répondre aux multiples questions des journalistes espagnols et allemands. A l’heure où plusieurs conflits font rage en interne au Bayern, un consensus semble se dégager : les Merengues donnent des sueurs froides aux Rekordmeister.
« Deux grands clubs se rencontrent. Difficile de dire où se trouve la clef du match. Nous savons que le Real a beaucoup d’expérience et a remporté de nombreux matchs. Peut-être qu’ils n’ont pas toujours été la meilleure équipe, mais ils ont pris l’avantage parce qu’ils croyaient en leur force. Ils peuvent être dangereux », a d’abord précisé Joshua Kimmich. Cette rencontre s’annonce capitale pour les deux équipes. Le Bayern joue sa saison sur cette compétition après un échec cuisant en Bundesliga (Bayer Leverkusen déjà champion) et une élimination retentissante en Coupe contre le modeste club de Sarrebruck (D3 allemande) au 2e tour. Le Real Madrid cherche un possible doublé en remportant la Liga et une quinzième Ligue des Champions dans son histoire.
Carlo Ancelotti fait peur en Bavière !
Habitué à réussir partout où il entraîne, les qualités et les succès de Carlo Ancelotti ne sont plus à présenter. Thomas Tuchel s’attend à une bataille acharnée face à l’homme ayant remporté le plus de matchs dans l’histoire de la C1 : « Carlo Ancelotti est une légende. Il est très humble, extraordinaire et ne peut être suffisamment valorisé. Vous jouez contre le Real, contre le mythe du football. Nous nous préparerons comme il le faut, lors de notre réunion aujourd’hui. Nous allons essayer de préparer l’équipe au mieux. Il y a des processus clairs. C’est un mélange d’un losange au milieu de terrain avec deux six ou parfois deux dix. C’est très flexible, très sophistiqué et totalement automatisé. C’est la signature de Carlo Ancelotti », a analysé Tuchel. L’entraîneur allemand espère trouver des solutions face aux méthodes tactiques de la légende italienne qui a une grande capacité d’adaptation.
La dernière confrontation entre Ancelotti et Tuchel remonte à 2022, alors que l’Allemand entraînait Chelsea : « Carlo Ancelotti rayonne d’une telle paternité avec son charisme et ses manières. C’est l’une de ses grandes forces. Il est important que chacun suive son propre chemin. Il est d’autant plus important que nous restions avec nous-mêmes. Nous souhaitons proposer des solutions simples. Il faut trouver un mélange de discipline et de liberté. Nous avons aussi de l’expérience – pas seulement moi. Ce sera un bon mélange avec de la tension ». Les Blues avaient d’ailleurs encaissé une remontada impressionnante au retour dans les quarts de finale de la compétition. D’ailleurs, Kimmich aussi n’a pas mâché ses mots sur Ancelotti : « Il a toujours eu beaucoup de succès avec le Real Madrid. Il réussit partout où il va. Je n’ai pas beaucoup joué lors de la première saison sous ses ordres. J’aurais adoré gagner la Ligue des champions avec lui. »
Interrogé également à ce sujet, Joshua Kimmich a également loué la méthode de son ancien entraîneur, avant d’analyser la forme de caractère du Real Madrid : « Certains y voient un match normal, surtout parce que c’est une demi-finale. Contre le Real Madrid, c’est encore plus spécial car le Real est un club immense. Quiconque a quelque chose à voir avec le football verra le Real contre le Bayern. Il y a deux ans, ils ont gagné la Ligue des champions, ils étaient souvent menés avant de renverser la situation. On ne peut pas toujours avoir de la chance. Ils ont confiance en leur force et savent qu’ils peuvent toujours marquer jusqu’au bout. Ils ont la qualité pour continuer à revenir et être capables de battre n’importe quel adversaire ». Réponse ce mardi soir pour ce choc mais Carlo Ancelotti semble hanter des nuits en Bavière.
Source : Footmercato

Facebook Comments