Slider

Follow Us On

Slider

Il est accusé d’avoir accepté de l’argent d’une société dirigée par sa sœur et qui était un fournisseur de son employeur. Danand Seetaram, ex-Chief Financial Manager de la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP), la société gérant les boutiques hors taxe au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (SSRIA) et à l’aéroport de Plaine-Corail a été arrêté ce mercredi 29 janvier par l’Independent Commission Against Corruption.

Les enquêteurs de Moka lui reprochent d’avoir utilisé sa position pour faire placer des produits importés par la société Godzilla dans les boutiques hors taxe. En novembre  2012, il s’était rendu en Chine en compagnie de sa sœur pour passer commande de 1 077 paires de chaussures ainsi que des jouets qui ont ensuite été revendus à la MDFP au coût de Rs 1 624 250.

441 paires de chaussures se sont avérées défectueuses alors que les autres ne répondaient pas aux normes : la qualité laissait à désirer. L’enquête de la Commission anticorruption révélé que bien que le suspect n’avait pas d’intérêts directs dans Godzilla et qu’il ne soit pas directement impliqué dans la prise de décision quant à l’achat de ces produits, cette société a émis un chèque d’un montant de Rs 450 000 à l’agence immobilière ESTA Property pour l’achat d’un terrain qui a finalement été enregistré en son nom.

Godzilla a également émis deux chèques d’un montant total de Rs 120 000 à AS Design, société enregistrée en son nom. Confronté à ces détails, Danand Seetaram a soutenu que sa société a fabriqué des gondoles sur lesquelles les chaussures importées de Chine devaient être exposées. Or, les enquêteurs ont découvert que tel n’avait pas été le cas. Il a donc été inculpé d’avoir enfreint l’article 15 de la Prevention of Corruption Act (POCA) pour «receiving gift for a corrupt purpose».

Facebook Comments