Plusieurs internautes d’ION News se sont plaints de la hausse des prix des légumes, surtout en cette période. Une équipe d’ION News est allée à la rencontre de marchands de légumes. Certains imputent cette augmentation au changement climatique. Autre son de cloche, c’est la demande qui a évolué avec la réouverture des frontières. Selon un fournisseur de légumes, la reprise du tourisme a fait que la demande a basculé. « Priorité est désormais accordée aux hôtels, compte tenu des prix plus intéressants que ces derniers offrent, ainsi que le volume qu’ils peuvent prendre », précise-t-il. Ainsi, de moins en moins de légumes sont disponibles pour le public. De ce fait, les prix grimpent.

Cette hausse aura-t-elle un impact sur le taux d’inflation ? Il se peut que la situation perdure au cours des prochaines semaines, surtout qu’il y a un déséquilibre sur le marché. Cette conjoncture sera sans nul doute d’actualité, le temps que l’offre s’adapte à nouveau à la demande des hôtels. Une visibilité sur la demande reste minime. Ces trois derniers mois vont être d’ailleurs très importants au niveau économique. Les opérateurs du secteur touristique sont optimistes et font de leur mieux pour attirer le maximum de touristes. Les économistes tablent d’ailleurs sur ce dernier trimestre pour une relance économique avec le tourisme comme tremplin pour au moins dépasser une croissance de 5 %.

Dans tout ce chamboulement, le marché peut possiblement prendre 3, voire 6 mois pour retrouver un nouvel équilibre. Les marchands ainsi que les fournisseurs doivent impérativement s’acclimater au retour de la demande hôtelière. Comme l’offre et la demande dictent incontestablement les prix, les prix actuels vont définitivement bénéficier plus aux vendeurs qu’aux acheteurs.

Facebook Comments