Le National Committee on Corporate Governance (NCCG) a dévoilé les résultats du premier exercice de notations lors d’une présentation à Ebène hier, 28 novembre. Le ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance, Mahen Seeruttun, y était présent. Les premiers résultats de cet exercice ont révélé le niveau de conformité au code de gouvernance à l’entreprise de 2016 qui jette les bases des normes de gouvernances des entreprises à Maurice. 21 sociétés cotées à la Bourse de Maurice se sont portées volontaires pour participer au premier exercice des évaluations. Des principaux critères de notations de la Scorecard incluent entre autres la transparence, la gestion financière, l’intégrité, le développement durable et la création d’emploi. Ce rapport détaille les forces et faiblesses permettant ainsi aux sociétés cotées en bourse de s’améliorer dans leur gouvernance d’entreprise.

Pour Mahen Seeruttun, cet exercice place Maurice parmi les rares pays au monde à mesurer les progrès des sociétés en matière de gouvernance d’entreprise. « Cet outil aidera les entreprises dans leur façon d’opérer », a déclaré le ministre. L’exercice de notations a été effectué avec le soutien de PricewaterhouseCoopers qui avait été sélectionnée à la suite d’un appel d’offres et par un jury indépendant.

Facebook Comments