La fermeture de l’écurie Ricky Maingard marque un tournant dans l’industrie hippique mauricienne. La baisse drastique des Stakes Money durant les deux dernières années, entre autres, a poussé des figures emblématiques comme Ricky Maingard à tourner le dos à cette industrie. Son départ vers l’Afrique du Sud laisse un vide dans le paysage turfiste local, tout comme la fermeture des écuries Vincent Allet, Gujadhur et Patrick Merven. Ainsi, un autre pilier du turf s’éclipse au grand désespoir des turfistes mauriciens.

Facebook Comments