Après quelques mois de flambées des prix des légumes, une baisse a été constatée ces derniers jours sur les marchés. Soulagement pour les consommateurs qui subissent la cherté de la vie à cause de la pandémie. « Chaque année, pendant cette période d’hiver, on a une production plus élevée que la demande », a affirmé Kreepaloo Sunghoon, président de la Small Planters Association, ce mercredi. « Le climat est propice pour la production des légumes, d’où cette baisse des prix. On constate une diminution du prix par 25 % et cette tendance continuera jusqu’en septembre. Il y aura suffisamment de légumes pour les consommateurs pour les mois à venir », a-t-il déclaré.

Le président de la Small Planters Association précise, néanmoins, que les aubergines et les piments continueront à afficher un prix élevé. « Les aubergines coûtent cher parce qu’il y a un insecte qui envahit la plantation et on n’arrive pas à le contrôler. Les piments sont plus chers parce que nous avons eu de grosses pluies aux mois de février et mars », a-t-il dit.

Facebook Comments