Le ministère de l’Agro-industrie et de la sécurité alimentaire a organisé, le 16 octobre, une exposition dans le cadre de la Journée mondiale de l’alimentation à l’Auditorium Octave Wiehe à Réduit. Des institutions telles que le Small Farmers’ Welfare Fund, le Food and Agricultural Research and Extension Institute, les Agricultural Services, les Forestry Services, et l’Agricultural Marketing Board ont participé à cet événement. Le ministre de l’Agro-industrie et de la sécurité alimentaire, Vikram Hurdoyal, et d’autres personnalités étaient présents.

À cette occasion, une nouvelle variété de pommes de terre et une nouvelle variété de piments ont été lancées. Il y a également eu une remise de chèques aux cultivateurs de thé dans le cadre du programme d’allocations d’hiver. Une plaque commémorant le 130e anniversaire de la création des services agricoles a également été dévoilée au siège des services agricoles à Réduit.

Vikram Hurdoyal a rappelé que pour lutter contre l’utilisation excessive d’engrais et de pesticides chimiques, son ministère encourageait l’utilisation de l’agriculture biologique et des biofertilisants. Il a souligné la nécessité de relever les défis en matière de sécurité alimentaire par la recherche et le développement afin d’utiliser l’eau de manière efficace, et d’augmenter la production et la résilience.

Soulignant d’autres défis liés à la sécurité alimentaire, notamment la dépendance excessive à l’égard des importations et le gaspillage des denrées alimentaires, le ministre a rappelé l’importance de l’autosuffisance et de la promotion de la culture domestique. « Nous ne produisons que 30 % de ce que nous mangeons, dépensant quelque Rs 1,1 milliard en importations, et cela doit changer si nous voulons survivre en cas de catastrophes mondiales qui affecteront certainement notre sécurité alimentaire », a-t-il déclaré. Sur ce point, le ministre a affirmé l’engagement du gouvernement et de son ministère à fournir des incitations et à soutenir les planteurs et les agriculteurs afin qu’ils puissent augmenter leurs niveaux de production et devenir autonomes.

Facebook Comments