Le président américain, Joe Biden, s’apprête à quadrupler les droits de douane sur les véhicules électriques chinois, qui atteindraient alors 100 %. C’est la révélation faite, le vendredi 10 mai, par le Wall Street Journal (WSJ), selon qui l’annonce officielle devrait avoir lieu la semaine prochaine, sans doute le mardi 14 mai. Seraient aussi concernés les batteries, les équipements pour panneaux solaires et les minerais rares, poursuit le quotidien économique et financier, qui note que cette décision survient après un examen des mesures décidées par le précédent président, Donald Trump, depuis 2018.

Le démocrate Joe Biden s’est révélé aussi protectionniste que son prédécesseur républicain vis-à-vis de la Chine, puisqu’il n’a jamais réduit les droits de douane imposés par ce dernier. Selon le WSJ, ses équipes étaient divisées entre les partisans de mesures plus dures et ceux qui prônaient un assouplissement, notamment la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, qui cherche à apaiser les relations sino-américaines. Lors d’un voyage à Pékin, celle-ci a toutefois invité ses homologues chinois à ne pas inonder le marché américain de leurs produits.

Sans surprise, les Chinois sont furieux. « Au lieu de corriger leurs mauvaises pratiques, les États-Unis ont continué à politiser les questions économiques et commerciales, a déclaré, vendredi, Lin Jian, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Augmenter encore les droits de douane, c’est ajouter l’insulte au préjudice. »

Source : Lemonde.fr

Facebook Comments