Aujourd’hui, à l’ère de l’Intelligence Artificielle (IA), les machines dotées de capacités cognitives résolvent des problèmes complexes et améliorent la productivité, offrant ainsi aux petites économies la possibilité de dépasser le développement industriel traditionnel grâce à la révolution numérique.

Cette déclaration a été faite par le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Soomilduth Bholah, le jeudi 23 mai 2024, lors du lancement d’un Sommet informatique de deux jours sur le thème de l’IA responsable. L’événement, organisé par Axiz Group of Companies et le Mauritius Institute of Visitors (MIoD), s’est tenu au J&J Auditorium, à Phoenix.

Parmi les participants à l’événement figuraient l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique à Maurice, Henry Victor Jardine, la présidente directrice générale (PDG) de la MIoD, Sheila Ujoodha, le PDG d’Axiz Group of Companies, Craig Brunsden et d’autres personnalités distinguées.

Dans son discours, le ministre Soomilduth Bholah a souligné l’importance du thème alors que nous naviguons dans un paysage d’innovation numérique en constante évolution, notant que la technologie nous accompagne à chaque étape de notre vie quotidienne. Il a déclaré que le gouvernement mauricien et les organismes de réglementation locaux ont fortement soutenu l’adoption de technologies nouvelles et émergentes dans tous les secteurs de l’économie, y compris les services financiers. Au cours de la dernière décennie, le plan stratégique du gouvernement, la Digital Mauritius 2030, a considérablement stimulé les secteurs des TIC et des services financiers, soulignant clairement le rôle majeur des technologies émergentes, a-t-il souligné.

Soulignant le pouvoir transformateur de l’IA, le ministre a appelé à son utilisation responsable et éthique, en respectant les principes fondamentaux d’intégrité et de stabilité pour construire des systèmes d’IA qui s’alignent sur les valeurs partagées et servent les meilleurs intérêts de la société. Il a ainsi exhorté les chefs d’entreprise à défendre l’innovation et à assurer une croissance durable à l’ère numérique.

Facebook Comments