Dr Emma Rebecca Dunlop-Bennett, la haut-commissaire de la Nouvelle-Zélande à Maurice, a présenté ses lettres de créance, le lundi 17 octobre, au président de la République, Pradeep Roopun, à la State House de Réduit. Après la rencontre, Dr Dunlop-Bennett a affirmé, par le biais d’un communiqué, que c’était un grand honneur pour elle de rencontrer le président de la République et de représenter la Nouvelle-Zélande.

Dr Dunlop-Bennett a également mentionné que la discussion a été centrée sur les liens forts qui lient la Nouvelle-Zélande et l’île Maurice, ainsi que les secteurs que les deux pays ont en commun et la manière de les développer dans le futur. « En tant que haut-commissaire, je dois absolument offrir mes services à Maurice dans le sens d’un partenariat, où nous serons des associés de même niveau, en accord avec les trois critères qui fondent la politique internationale de la Nouvelle-Zélande », a-t-elle ajouté.

Sur ce point, Dr Dunlop-Bennett a souligné que la politique étrangère de la Nouvelle-Zélande est orientée par les principes dérivés de son héritage culturel, notamment : ‘Kotahitanga’, qui implique d’agir ensemble et d’être uni, ‘Manaakitanga’, c’est-à-dire de prendre soin les uns des autres et ‘Whanaungatanga’, c’est-à-dire de se concentrer sur le développement de partenariats et de placer les personnes au cœur de la stratégie diplomatique.

Facebook Comments