Le Fonds monétaire international (FMI) maintient sa prévision de croissance pour Maurice à 4,9 % en 2024, selon son rapport World Economic Outlook d’avril 2024 publié le 16 avril. Cependant, le FMI a révisé à la hausse ses projections pour l’inflation, tablant désormais sur un taux de 5,1 % en 2024, contre une estimation initiale de 4,9 %.

Au niveau mondial, le FMI prévoit une croissance économique stable de 3,2 % en 2024 et 2025, en ligne avec celle de 2023. Cette croissance devrait ensuite ralentir pour atteindre 3,1 % dans les cinq prochaines années, le niveau le plus bas depuis des décennies.

L’inflation mondiale devrait également diminuer progressivement, passant de 6,8 % en 2023 à 5,9 % en 2024, puis à 4,5 % en 2025. Les économies avancées devraient retrouver plus rapidement leur niveau cible d’inflation que les économies émergentes et en développement.

Le rapport du FMI souligne plusieurs risques, tels que les pressions inflationnistes persistantes, les tensions géopolitiques et les défis en Chine et dans d’autres grandes économies émergentes. En revanche, le FMI identifie des politiques fiscales plus souples, une inflation en baisse et les progrès en intelligence artificielle comme des moteurs potentiels de croissance.

Malgré cette perspective plus positive, le FMI prévoit une croissance mondiale de 3,1 % sur cinq ans, le niveau le plus bas depuis des décennies, en raison d’une faible croissance de la productivité et d’une fragmentation géopolitique croissante. A Maurice, il faudra trouver des investissements fiables et surtout étrangères pour promouvoir une croissance économique et une stabilité durable.

Facebook Comments