Député du Mouvement Militant Mauricien, Paul Bérenger a déclaré, s’agissant de la visite prochaine du Groupe d’action financière (GAFI), lors de la conférence de presse de la plate-forme de l’Espoir, ce samedi : « Nou pa pou faire narnier.»

Ce dernier a, d’une part, expliqué que le positionnement de Maurice sur la ‘liste grise’ du GAFI est « la faute du gouvernement ». Selon le leader des mauves « il n’a pas été fait ce qu’il fallait depuis des années tel que favoriser les institutions qui combattent le blanchiment d’argent et la corruption.”

Ce dernier ajoute d’autre part que ” le dernier faux pas du gouvernement” aurait été d’avoir nommé une seconde fois Navin Beekarry à la tête de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) car ce dernier aurait été un « criminel vis-à-vis du pays.»

Par ailleurs, Xavier-Luc Duval, leader de l’Opposition et député du Parti Démocrate Social Démocrate (PMSD), a aussi parlé de la visite prochaine du GAFI lors de sa prise de parole à cette même conférence de presse. « J’espère que Maurice sorte de la ‘liste grise’ du GAFI et de la ‘liste noire’ de l’Union européenne après la visite en septembre des représentants du GAFI », a-t-il affirmé. Ce dernier d’ajouter que le gouvernement ne met pas en pratique la « political will » qui sera évaluée par le GAFI, notamment en renommant Navin Beekarry à la tête de l’ICAC.

Facebook Comments